La porte Saint-Jacques à St Jean Pied de Port

La porte Saint-Jacques est classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO depuis 1998, c'est l'une des portes fortifiées de la cité médiévale de Saint Jean Pied de Port  et elle constitue l’entrée  historique  des pèlerins en route vers Compostelle, qui venant du quartier de la Madeleine de Saint Jean Le Vieux, traversaient St Jean Pied de Port en direction de Roncevaux.



Au Moyen Age, des péagers étaient postés près de ces portes, pour assurer la sécurité et prélever les péages. Elle doit son nom au passage des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, encore nombreux de nos jours.

L’ajonc d’Europe

Au Pays basque l’ajonc d’Europe (Ulex europaeus) fleurit de janvier à mai et peut atteindre jusqu’à 2 mètres de haut. Autrefois utilisées comme teinture jaune. Mais attention à ses feuilles, dont les épines sont très piquantes.

 Ajoncs à Eltzaruze


Où l’admirer : dans les landes basques humides et sèches, souvent en fourrés. Autant en montagne qu’en bord d’océan.


Betizus et ajoncs sur les flancs du Xoldokogaina (Biriatou)

Le lac d'Ibardin (Urrugne)


Au dessus du village de Biriatou vautour et ajoncs


On ne trouve pas de traces de propriétés médicinales, l'ajonc d'Europe ne fera donc jamais la fortune des herboristes.


Sur cette photo de la Rhune en hiver, on aperçoit sur la gauche du sentier, l'ajonc d'Europe sans ces belles fleurs jaunes.







En grimpant vers le sommet de l'Ibanteli à Sare.
Le sentier du GR10 et les Peñas d'Ixusi
à Bidarray.

Idée de randonnée : le sentier du littoral

le sentier du littoral entre Bidart et Hendaye, long de 25km, permet de découvrir des sites et des panoramas grandioses sur l'Océan et les Pyrénées.

La première partie entre Bidart et Saint Jean de Luz, offre une grande diversité d'ambiances, alternant plages, criques, chemins et petites routes.

La deuxième partie entre route et falaise offre de magnifiques panoramas sur la corniche.


Bidart début du sentier du littoral
 Le port de Guéthary

 Saint Jean de Luz le promontoire de Sainte Barbe et la magnifique baie




Le port de St Jean de Luz - Ciboure, fin de la première étape de 13, 3km




 Le fort de Socoa et la corniche






Le château d'Abbadia, les jumeaux et la plage d'Hendaye fin de la 2ème étape de 11, 8km.


Ci dessous le topo de l'itinéraire.



Les arbres entre St Pée sur Nivelle et Ainhoa

Nouvelle rubrique pour le blog « Images Pays basque » 
Souvent lors de mes randonnées en montagne ou dans la campagne je découvre des arbres remarquables ou pas, mais qui présente un côté esthétique. 
Pour cette première les chênes sur la crête entre St Pée sur Nivelle et Ainhoa.

Arbres du Pays basque

Arbres du Pays basque

Arbres du Pays basque

Arbres du Pays basque

Arbres du Pays basque

Arbres du Pays basque

Coucher de soleil sur la Côte basque




Randonnée à l'Iguzkimendi



Avec le club Menditalde de Bidart, rando depuis Bidarray vers le sommet d'Iguzkimendi (la montagne du soleil en basque) en passant par les Peñas d'Ixusi.

Villefranque - Milafranga

En Labourd surplombant la vallée de la Nive Villefranque a pour nom basque Milafranga, qui en réalité vient du gascon " bièla franca " et signife « ville franche ».




Son  nom originel était St Martin de Bazter ou Basters (1200), ce qui signifie "écart" en basque. Par la suite, la ville fusionna temporairement  avec  St  Pierre d’Irube ; la commune  fut alors rebaptisée  "Tricolore",  lors de la Révolution.




À l'époque féodale, la création d'une ville sur son domaine était le moyen, pour un seigneur, de générer une activité économique (commerce et artisanat) plus lucrative fiscalement que le travail de la terre. La plupart des villes ou villages de France portant des noms comme Villeneuve, Villenouvelle ou Neuville, datent de cette époque. 




Dans certains cas, les villes fondées proposaient des exonérations fiscales à ceux qui venaient s'y installer. L'activité économique générée rapportait des revenus indirects tout aussi lucratifs (voire plus) que les taxes. C'est l'origine des villes s'appelant Villefranche, Villefranque ou Francheville (franc signifiant à l'époque libre, gratuit).